L'actualités des associations

Ici vous trouverez toute l'actualité de l'Unapei Pays de la Loire, des associations affiliées et des partenaires.

 Unapei  

ALERTE PRESSE


#
UrgenceHandicap

 

A 3 mois de l’élection présidentielle,

l’Unapei lance le 20 janvier une nouvelle campagne

pour alerter sur les manquements de l’Etat

auprès des personnes en situation de handicap, de leurs aidants familiaux et des professionnels qui les accompagnent

Paris, le 17 janvier 2022

L’Unapei, association de défense des droits des personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif, alerte depuis plusieurs mois sur la crise sans précédent que traverse le secteur du handicap. Trop de professionnels médico-sociaux et sociaux ne sont pas reconnus à la hauteur de leurs compétences et de leur engagement. Epuisés, ces professionnels démissionnent en masse. Trop de personnes en situation de handicap sont mises en danger, privées de soins et d’activités essentielles à leur vie. Leurs droits fondamentaux, d’ores et déjà peu respectés en France, sont aujourd’hui totalement bafoués. Trop de parents, de grands-parents, de sœurs, de frères, abandonnés par la société, sacrifient leurs vies personnelles et professionnelles pour s’occuper de leur proche handicapé. C’est un retour en arrière pour notre pays ! Tous se sentent, plus que jamais, oubliés, ignorés par les pouvoirs publics.

Aussi, après avoir lancé une pétition sur change.org en octobre 2021, déjà soutenue par plus de 80 000 signataires, l’Unapei, décidée à porter haut et fort le désarroi de ces personnes, diffuse, en ce début d’année, une nouvelle campagne : #UrgenceHandicap.

L’objectif : dénoncer les manquements de l’Etat en matière d’accompagnement des personnes en situation de handicap, parmi les plus complexes,  et interpeller les décideurs publics, le grand public et l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle.

Oubliées     

Jusqu’au week-end du 15 janvier, le handicap était un sujet totalement absent de la campagne présidentielle. Pour l’Unapei, le handicap n’est pas une polémique d’un jour. La question de la place des personnes en situation de handicap pose plus largement celle de la citoyenneté, de la participation sociale, et de la société dans laquelle nous vivons et nous voulons vivre.

L’Unapei rejette toute discrimination envers les personnes en situation de handicap et demande des engagements concrets de la part de tous les candidats aux élections présidentielles en faveur d’une société solidaire inclusive responsable et accompagnante. L’Unapei est convaincue qu’une telle construction passe par un changement total de paradigme :

prise en compte experte des compétences, attentes et besoins des personnes en situation de handicap et de leurs proches, transformation profonde de l’offre des services dits de droit commun et  moyens financiers à la hauteur de l’enjeu d’une société inclusive, qui n’exclut personne. 

Les personnes en situation de handicap et leurs proches ont droit à un accompagnement digne, de qualité, adapté aux besoins et aux attentes de chacun, dans une société pensée pour eux et avec eux !

12 millions de personnes porteuses d’un handicap, 8 millions d’aidants familiaux, des milliers de professionnels, est-ce normal de les oublier ?

 

L’Unapei refuse d’être le témoin silencieux d’un accompagnement qui se dégrade de jour en jour

 

L’urgence persiste. L’hémorragie des professionnels médico-sociaux se poursuit inexorablement. Les personnes en situation de handicap subissent de graves atteintes à leur droits fondamentaux (ruptures d’accompagnement due aux arrêts de services, problèmes de sécurité, restrictions des activités essentielles à leur vie quotidienne, etc.).

Par cette campagne, l’Unapei dénonce un système qui ignore les personnes en situation de handicap, les aidants et les professionnels, dégradant inexorablement les conditions d’accompagnement des personnes handicapées. Pour rappel, en France et au niveau international, dans les textes et conventions, toute personne en situation de handicap a le droit de bénéficier de soins et d’accompagnements adaptés à ses besoins, d’avoir des activités et des relations sociales, d’avoir un emploi, d’aller à l’école… Leurs aidants familiaux ont également le droit d’être juste parents.

Trois mois avant les élections présidentielles, est-ce normal de continuer à les oublier ?

 

Des visuels pour interpeller sur le désarroi du secteur du handicap

 

Interpeller, dénoncer, fédérer… Les photos en noir et blanc et les visuels sombres illustrent l’abandon dont sont victimes les professionnels médico-sociaux, les personnes en situation de handicap et les aidants familiaux. Les visages ne sont pas ceux de mannequins. Ce sont des personnes confrontées quotidiennement à leur solitude qui ont accepté de révéler au grand public leur désarroi. Parce qu’il est urgent de rappeler qu’ils existent, vraiment, et qu’ils méritent d’être considérés.

 

 Oublié1  Oublié2  Oublié3

 

« Depuis de nombreux mois, nous connaissons une crise qui nous ramène des années en arrière. Il y a une véritable pénurie de professionnels, qui ne se sentent pas reconnus et démissionnent. Nos associations n’arrivent plus à recruter. Cette situation met en danger les personnes en situation de handicap : les temps de soins ou d’activités sont limités, beaucoup de demandes d’accompagnement sont refusées ou interrompues... Et cela fait également peser une charge de plus en plus grande sur leurs familles, qui se retrouvent encore une fois victimes collatérales. Il faut que cela change, toutes ces personnes sont encore trop souvent oubliées ! » explique Luc Gateau, président de l’Unapei.

 

Une demande précise pour garantir à chaque personne en situation de handicap un accompagnement digne !

 

L’Unapei demande à l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle des engagements concrets, avec des précisions financières, humaines et calendaires pour sauver l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

 

Une première étape doit être que tous les professionnels sociaux et médico-sociaux du handicap, sans inégalité de traitement, soient concernés par les mesures d’augmentation et de revalorisation salariales prévues par le Ségur de la Santé. A ne pas revaloriser les professionnels sociaux et médico-sociaux, nous dévalorions les droits des personnes en situation de handicap.

 

 

 

Vous voulez soutenir les personnes en situation de handicap, leurs aidants et les professionnels médico-sociaux ?

Signez la pétition en ligne :

https://www.change.org/Pour_un_accompagnement_digne_des_personnes_handicapees

 

 

A propos de l’Unapei

 

Mouvement citoyen de 900 000 personnes handicapées, familles, amis, professionnels et bénévoles, l’Unapei  œuvre, depuis 60 ans, pour que les personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif (personnes avec déficience intellectuelle, avec troubles du spectre autistique, troubles du comportement ou troubles psychiques, ou en situation de polyhandicap) accèdent aux mêmes droits que tous. L’Unapei s’engage pour une société solidaire, ouverte à tous et respectueuse des différences et du libre-choix des personnes handicapées. Son réseau de 350 associations membres innove sur tous les territoires et construit des solutions d’accompagnement évolutives et adaptées à chaque étape de la vie des personnes handicapées pour agir contre l’isolement et l’exclusion sociale. L’Unapei accompagne 200 000 enfants, adolescents et adultes en situation de handicap intellectuel, d’autisme, de polyhandicap et de handicap psychique. Chaque année 15 000 enfants naissent  avec un handicap intellectuel dont la moitié avec des déficiences sévères. http://www.unapei.org/

 

CONTACTS PRESSE

Agence Etycom – Aelya Noiret – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  - 06 52 03 13 47

Unapei - Élodie Audonnet -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 21 63 36 07

 

L’Unapei Pays de la Loire a le plaisir de vous convier à un temps d’échanges afin de vous présenter une synthèse de l’étude d’impact social conduite en 2020 au sein des associations de son réseau avec l’appui du Fonds Social Européen (FSE) :

Impact social en Pays de la Loire : pas seulement une enquête
Une nouvelle approche réalisée par le mouvement parental Unapei

Le mercredi 8 décembre 2021 de 14h30 à 16h30
Centre Saint-Jean, 36 rue Barra à Angers.

Il y a deux ans, le Mouvement Unapei répondait à un appel d’offre porté par l’Avise, avec le soutien du FSE,  visant à « concevoir, expérimenter et diffuser des outils et des démarches de mesure de l’impact social ».

L’Unapei Pays de la Loire et l’Adapei de Loire-Atlantique ont fait le choix de participer à cette expérimentation comme deux autres Unapei régionales. Dans un environnement en profonde mutation, nous nous sommes interrogés sur la plus-value de notre réseau d’associations parentales en mesurant l’effet de nos actions auprès des personnes que nous accompagnons et leurs familles sur le territoire des Pays de la Loire.

Cette démarche est un levier d’objectivation et de valorisation de notre activité tout en affirmant notre identité et la pertinence de notre modèle afin de nourrir le pilotage de projet dans le secteur Médico-social.

Programme

Inscriptionhttps://unapeipdl.org/contact

La crise sanitaire que nous traversons depuis plus de un an nous amène à nous poser la question de la solidité et de l’efficience des systèmes de santé, de la France, de l’Union européenne et des Etats Unis d’Amérique.

Le 22 octobre, un colloque est organisé à Saint-Pol de Léon (Finistère) autour de la réflexion suivante : Personnes vulnérables ou système de santé vulnérable ?  » Quelle place est donnée à l’usager, au citoyen, aux acteurs de santé dans ce combat contre l’infection virale et la maladie ? La reconnaissance de leur participation résiliente ou au contraire de leur fragilité psychique et somatique est-elle prise en compte ? Quelle part d’Humanité retrouve-t-on dans ce chaos où la quête de sens reprend une place essentielle dans notre existence, et forme un maillon primordial à une solidarité collective ? 

Participez à cette réflexion en présentiel ou en visio autour de la vulnérabilité en période de crise sanitaire, à travers des expériences terrain.

Les regards croisés scientifique, politique, éthique et philosophique nous pousseront à nous interroger sur les pratiques actuelles d’accès à la santé et leur nécessaire évolution pour une meilleure adéquation aux besoins des personnes vulnérables.

Informations pratiques

Le 22 octobre de 10h à 16h

En présentiel à Saint-Pol de Léon (29) et en distanciel en live sur Youtube.

Gratuit

Inscription : https://www.helloasso.com/associations/les-papillons-blancs-du-finistere/evenements/colloque-personnes-vulnerables-ou-systeme-de-sante-vulnerable

L’Unapei et ses partenaires lancent pour la 3ème année consécutive la mobilisation citoyenne #jaipasecole pour révéler la situation des enfants en situation de handicap privés d’accès à l’école. L’éducation est un droit, rendons-le effectif !

Absence de place à l’école ordinaire ou dans une école spécialisée, accueil par défaut dans une structure qui ne convient pas ou plus, scolarisation partielle, inadaptée à leurs besoins ou inexistante… Vous êtes parent ou vous accompagnez un enfant en situation de handicap et sans solution scolaire adaptée ?

Faites-le savoir !

En témoignant sur marentree.org, contribuez à faire connaître les situations vécues par des milliers d’enfants, qui années après années, sont exclus des systèmes éducatifs en raison de leur handicap.

👉 Parents, professionnels, élèves témoignez sur marentree.org

http://docscom.unapei.org/JAIPASECOLE2021/Kit%20de%20mobilisation/POST%20RS%20ANIME/20200707_UNAPEI_MARENTREE_06.mp4

En mai 2021, l’Unapei lance le dispositif Unapei & Entreprises pour faire connaître la richesse et la qualité des prestations et services proposés par les Esat et les entreprises adaptées du réseau.

Un projet ambitieux soutenu par une campagne de communication « Fiers de bien faire » visant à valoriser les compétences des personnes en situation de handicap, mais aussi celles des professionnels qui les accompagnent dans l’emploi.
Application des gestes, transmission des savoir-faire, partages et sourires… le film Fiers de bien faire valorise les compétences des personnes en situation de handicap intellectuel, psychique ou avec autisme, qu’elles travaillent en ESAT, en entreprise adaptée ou partout ailleurs. Les images traduisent également la vivacité, la transmission, le goût du travail bien fait et l’engagement des professionnels de l’accompagnement. Au fil d’une journée, on découvre la diversité des activités proposées, l’implication et la bonne humeur de personnes qui ensemble, sont fières, « Fiers de bien faire ».

Dans les Pays de la Loire,  le réseau Unapei compte 59 Entreprises adaptées (EA) et Etablissements et services d'aide par le travail (ESAT).  

Découvrez le film https://www.youtube.com/watch?v=xcXUJHOkIp0

Fondé par l’Unapei, le réseau Unapei & Entreprises rassemble les 600 Esat (établissements ou services d’aide par le travail) et 120 entreprises adaptées gérés par les associations du mouvement Unapei. 1er acteur de l’emploi des personnes en situation de handicap, ce réseau implanté partout en France métropolitaine et outre-mer, permet à plus de 60 000 personnes en situation de handicap présentant une déficience intellectuelle ou des troubles cognitifs d’exercer une activité professionnelle. Au quotidien, près de 2 000 professionnels du réseau Unapei & Entreprises accompagnent le développement des compétences et savoir-faire de milliers de travailleurs en situation de handicap, et construisent avec eux des parcours professionnels épanouissants, en Esat, entreprise adaptée, ou encore entreprise classique. Le réseau Unapei & Entreprises propose aux entreprises, aux collectivités et aux particuliers, un large catalogue de prestations et services (20 filières métiers).

« Unapei & Entreprises » : une plateforme dédiée https://www.unapeietentreprises.fr/

En 2019, alors que l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) et l’Inspection Générale des Finances (IGF) avaient été missionnées par quatre ministères pour étudier la pertinence et l’utilité des établissements et services d’aide par le travail (ESAT), un collectif de structures et d’organisations représentatives du secteur du travail protégé s’est constitué pour leur apporter quelques éléments de réflexions sur le retour sur investissement en ESAT.

Près d’un an après la sortie du rapport, ce même collectif a souhaité poursuivre le travail entamé fin 2019 et réaffirme aujourd’hui publiquement les valeurs et les principes des ESAT ainsi que la pertinence de leur modèle économique et social.

L’Unapei, 1er acteur de l’emploi des personnes en situation de handicap avec près de 60 000 personnes en situation de handicap accompagnées dans les 600 ESAT de son réseau, est partie prenante de cette démarche et la soutient.

Pour voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=6jgGS8nfjYg